La disparition programmée du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm

 

 

Il en est des obédiences comme il en est des rites.

 

Leurs Grands Maîtres, leurs Grands Officiers ont oublié que ce qui fait la force d'un rite c'est sa cohésion, sa structure, son intelligence...

 

Hélas aujourd'hui certains Grands Maîtres frileux, apeurés par les menaces, les chantages à la reconnaissance, bradent le rite de Memphis-Misraïm. Certains pourraient être excusés, ils connaissent si peu leur rite.

Cette dérive n'est pas immédiate, elle passe par plusieurs étapes, d'autant plus facilement que le niveau d'instruction, de connaissance lié à leur rite est, pour la plupart des maçons égyptiens, très faible.

Il y a 7 étapes dans le renoncement à Memphis-Misraïm.

Voyons comment les Grands Maîtres s'y pennent.

 

Première Etape

Les Grands Maîtres font croire qu'il n'y a qu'une seule obédience française qui est habilitée à délivrer la reconnaissance maçonnique en France. Sans sa sacro-sainte reconnaissance on ne peut se prévaloir du titre de Franc-maçon, ni exister en tant que tel.

Un exemple me vient qui illustre cette croyance. Dans l'esprit des gens lorsqu'ils évoquent l'Eglise, ils pensent immédiatement "Eglise catholique" et ils s'imaginent qu'elle a pouvoir et juridiction sur l'ensemble du monde chrétien, et bien c'est faux ! il existe bien d'autres Eglises, plus anciennes que l'Eglise catholique comme les Eglises orthodoxes, syriennes, chaldéennes, coptes...

En Maçonnerie c'est pareil, les Sœurs et les Frères s'imaginent que le GODF représente à lui seul toute la Franc-maçonnerie et qu'il a pouvoir et juridiction sur toutes les autres obédiences. Là aussi c'est faux ! Il existe bien d'autres obédiences et rites qui ne doivent rien au GODF comme le Rite Anglais, le Régime ou Rite Ecossais Rectifié et le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm

                 - Etes-vous Franc-maçon ?

             - Mes Frères et mes Sœurs me reconnaissent pour tel.

             - A quoi reconnaîtrais-je que vous êtes Franc-maçon ?

             - Aux mots, signes et attouchements de ma réception.

             - Où avez-vous été reçu ?

             - Dans une Loge juste et parfaite…

 

Faudrait il rajouter maintenant : "Aux conventions et accords signés" ?

On érige en valeur suprême et unique les droits de visite et la reconnaissance de cette obédience alors que tout cela n'est que très récent.

Deuxième Etape

Les Grands Maîtres font accepter, sous diverses raisons : modernité, laïcité, rester dans la norme... le changement de nom, d’appellation de la structure interne de Memphis-Misraïm.

On modifie, on change les noms, par exemple, l'Echelle Symbolique du rite devient une Grande Loge, l'Echelle Philosophique devient un Suprême Conseil, un Collège des Grades...

Le changement de nom est d'une importance fondamentale. A Memphis-Misraïm on devrait connaître la portée, la valeur et la puissance des mots et des noms !

          "Pour changer les choses, il faut changer leur nom."

Troisième Etape

On change la structure même de Memphis-Misraïm. On adopte la structure andersonnienne qui se structure en Loge des trois premiers degrés, qui passe des accords avec les "Side Degrees". Système qui est très logique pour la Franc-maçonnerie anglo-saxone, pas pour la Franc-maçonnerie qui existe en tant qu'ordre, cela est valable pour le Rite Français, pour le Régime Ecossais Rectifié, pour le Rite Ecossais Ancien et Accepté.

Ce système andersonnien scinde, Memphis-Misraïm, entre l'Echelle symbolique et ses deux Echelles Philosophique et Hermétique.

Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm est un Ordre constitué en 95 degrés et en trois classes : Symbolique, du 1er au 3e degré, Philosophique, du 4e au 33e degré et Hermétique, du 34e au 95e degré. En adoptant le système andersonnien, Memphis-Misraïm, se dénature en se transformant en une maçonnerie symbolique réservée aux trois premiers degrés, qui passent des "accords" avec leur propre système de hauts-grades.

Puis on laïcise les rituels, adieu GADLU, adieu SADM... soyons modernes. On abandonne les spécificités de notre rite, "cela est ringard !"

Après cette étape, les Grands Maîtres sont rassurés, ils peuvent se dire : "On est enfin comme tous les autres, on est bien dans l'uniformisation et dans la pensée unique..."

Réflexion faite, ce n'est pas encore suffisant.

Quatrième Etape

Nous sommes à "Memphis-Misraïm", enfin dans ce qu'il en reste.

Il reste le problème de ces degrés spirituels, hermétiques, tels que le Patriarche Grand Consécrateur, les Arcana Arcanorum, le Patriarche Grand Conservateur du Rite. Degrés réactionnaires, rétrogrades, spiritualistes datant d'un autre âge...

On s'empresse alors de les gommer, et au mieux de les pratiquer en grand secret. Ces Grands Maîtres ont vite oublié le serment qu'ils ont prêté de défense et de protection du rite. Serment qui est très largement oublié par ces derniers :

               " Je promets et je jure fidélité totale à l’Ordre Ancien et 

              Primitif de Memphis-Misraïm obéissance absolue à ses

              Traditions et ses Lois Sacrées...

                 "Je promets et je jure d’employer tous les moyens, justes et

              légitimes, pour répandre le Rite et propager avec zèle les

              Vérités que proclame notre Institution."

 

Il est vrai qu'ils se disent que ce n'est qu'un serment et qu'il est plus confortable de l'oublier, de le renier... un serment a-t-il une valeur quelconque ?

Cinquième Etape

Après réflexion, certains de ces Grands Maîtres, se posent la question, ou on leur soufflera, de l'Echelle Philosophique.

Les ignorants de Memphis-Misraïm vont se dire que cette échelle du 4e au 33e degré, ce n'est en fait que du REAA. Selon ces Grands Ignorants, on fait du Memphis-Misraïm aux trois premiers degrés, du REAA du 4e au 33e degré, pour le reste, on vient de voir que l'on peut mettre les degrés Hermétiques sous le tapis, ce qui évitera d'irriter une certaine obédience.

Donc pourquoi ne pas faire du Memphis-Misraïm aux trois premiers degrés et du REAA après. Cela simplifiera les choses et on pourra ainsi être dans les mêmes rituels que les autres obédiences, et plus de problème de visite.

Et puis un rite en 95e cela attise la jalousie, la cordonite !

Sixième Etape

Ouf, le plus dur vient d'être fait.

Les noms sont changés, les structures sont changées, les rituels sont changés, les degrés honteux et réactionnaires sont mis sous le tapis.

Ces Grands Maîtres sont rassurés, maintenant ils n'ont plus rien à craindre de cette grande obédience, leur droit de visite et de reconnaissance leurs sont acquis.

Erreur, ils se trompent !

Septième et dernière Etape

Puisque tout est chamboulé et que de ce fait leur "Memphis-Misraïm" ne ressemble plus à rien, pourquoi ne pas passer à un rite moderne, reconnu par la grande obédience, un rite qui ouvre toutes les portes du renoncement à l'initiatique...

Ces structures passeront ainsi au rite, ou plutôt à la forgerie qu'est le Grand Ordre E... !

En passant nous constatons que toutes ces étapes ont été suivies par certaines obédiences et que d'autres sont en train de les suivre. On voit d'ailleurs dans quel chaos elles sont aujourd'hui, il ne serait pas fraternel de les citer.

Nous nous dirigeons vers deux pratiques de la franc-maçonnerie, une pratique "sociétale", ayant abandonné toute dimension initiatique et symbolique et une pratique traditionnelle, hermétique, spirituelle et initiatique. Il faut en être conscient cette seconde pratique est vouée aux catacombes.

Laissons le mot de la fin au Frère Henri Dubois

" Les buts du Rite de Memphis-Misraïm

sont ceux de la Maçonnerie

hermétique, initiatique et traditionnelle :

dans l’immédiat la spiritualisation

des individus et des sociétés ;

dans le temps,

la Réintégration de l’Etre dans son état primordial."

 

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now