Symbolisme de l'obélisque

 

 

I

A la différence d’autres rites maçonnique, dans les rites égyptiens le lieu primordial n’est pas le plateau du Vénérable Maître, mais le centre de la Loge où se trouve le fragment d’obélisque, le naos. Lieu des serments, de la présence du Livre de la Sagesse, de la Lumière Eternelle, de l’encens sntr  dont l’étymologie rappelle le mot neter (ntr), la présence de la puissance du « dieu ».

 

Fragment d’obélisque, il ne peut être qu’un fragment de cette Lumière

L

Le nom vient du grec Ò…bel…skoj (obeliskos) qui signifie : broche à rôtir ! Nous sommes là loin de tout symbolisme. En égyptien il s’appelle txn

L’obélisque est un monolithe, c’est à dire qu’il est constitué d’une seule et unique pièce, il est Un ! il ne peut être divisé.

Dans la symbolique égyptienne, l’obélisque représente

 

III

La Franc-Maçonnerie a pour but le perfectionnement moral de l’humanité, et pour moyen la propagation d’une vraie philanthropie, par l’emploi des usages et des formes symboliques, ésotériques et initiatiques, qui ne peuvent être révélées et expliquées que par l’Initiation.

 

IV

L’Ordre Maçonnique Oriental de Memphis-Misraïm considère que la Franc-Maçonnerie est étrangère à toute influence sectaire. Elle impose à tous ses adeptes le respect des opinions et croyances d’autrui, afin de constituer un centre permanent d’union fraternelle où règne une harmonie parfaite de pensées.
La Franc-Maçonnerie n’impose aucune contrainte dans la libre recherche de la Vérité. Sa mission est de rappeler les vérités et les vertus qui doivent lui servir de base, de combattre l’ignorance, le fanatisme et l’orgueil, de défendre les droits de la raison, et signaler les vices qui déshonorent l’humanité.

 

V

L’Ordre Maçonnique Oriental de Memphis-Misraïm demande à tous ses membres de respecter les lois du pays qu’ils habitent.

 

VI

L’Ordre Maçonnique Oriental de Memphis-Misraïm, est un Ordre initiatique, traditionnel et régulier. Il est fondé sur les Traditions hermétiques et gnostiques héritées de l’Antique Egypte qui seront perpétuées à Alexandrie et par l’Académie Platonicienne de Florence.
L’Ordre est de nature hermétique, déiste, spiritualiste et adogmatique. Conformément à la tradition maçonnique il refuse dans ses Ateliers toute discussion ayant trait à la politique ou à la religion.

 

VII

Son objet est l’application de l’Art Royal, formant des initiés, soustraits à toute domination, libres, souverains maîtres d’eux, pensant avec indépendance, sans subir la tyrannie des préjugés régnants, ayant secoué le joug des passions et conscients de leurs responsabilités.

 

VIII

Suivant les principes traditionnels du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, les trois Grandes Lumières entourent l’Equerre, le Compas et la Règle posés sur le Livre Sacré qui se trouvent sur l’Autel des Serments, le Naos, au centre de la Loge, lieu très fort et très éclairé. Seul le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, dans les filiations Bricaud - Chevillon - Chambellant - Ambelain, est pratiqué au sein de l’Ordre Maçonnique Oriental de Memphis-Misraïm.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now